Née d’une volonté durable de promouvoir l’univers dans lequel sa fondatrice a grandi, la Galerie Anne-Claire Simon se spécialise dans la scène française actuelle avec des français (ou établis en France), majoritairement émergents. Elle se donne ainsi pour mission de retranscrire les qualités plastiques et esthétiques que la galeriste reconnait dans l’identité artistique française. Tournée vers la scène internationale, la galerie se donne pour mission de promouvoir ces talents et présenter un aperçu de toute l’originalité qu’ils ont à offrir. Cette scène, qu’Anne-Claire Simon définit par la finesse de ses hautes qualités esthétiques et intellectuelles est représentative d’une culture contemporaine à la française. Elle définit sa ligne autour de deux pôles, oscillant entre abstraction (tournée vers le travail autour de la nature et de l’organicité) et mises en scène autour du rêve et de la mysticité. La réinvention du médium et la variété des supports de représentation sont également au cœur de la pratique de cette galerie émergente, qui souhaite théoriser une nouvelle identité culturelle, dans la continuité de la French Touch. Accordant une place centrale à la scénographie et à la narration l’accompagnant, elle espère donner une nouvelle dynamique à la galerie d’art, s’attachant notamment à imaginer l’espace d’exposition comme une composition élaborée et tridimensionnelle, à l’opposé du white cube. Les expositions sont ainsi appréhendées comme des univers à part entière, où la décoration et l’architecture du lieu donne sens et contexte au thème choisi. La narration, quant à elle, s’attache à documenter la pratique de la galerie, sa ligne et ses artistes, dans l’espoir d’en faire un jour, peut-être, une mythologie.

Anne-Claire Simon

Photographie à la chambre par Salomé Oyallon, artiste de la galerie

Née à Paris en 1992 et après des études d’histoire et de marché de l’art entre la France, les Etats-Unis et l’Angleterre, Anne-Claire Simon continue ses recherches sur la scène française depuis 1990, en s’intéressant tout particulièrement à la critique d’art et l’émergence de nouveaux artistes dans le contexte culturel français. Son parcours universitaire et professionnel a été double depuis le début, s’orientant autant vers l’art contemporain que vers un art plus ancien (Mobilier et Tableaux). Elle a ainsi commencé sa jeune carrière au sein de la maison de vente Sotheby’s et au Syndicat National des Antiquaires. En tant que galerie, elle se rapproche désormais de son domaine de prédilection et entend promouvoir les talents de sa génération. Très attachée à l’héritage contestataire des années 1960 et 1970 (Art Conceptuel, Land Art, Arte Povera, etc.) elle tient à ce que cette influence guide sa pratique. Profondément admirative des artistes qu’elle représente, elle croit à une continuité et à un élargissement de la culture French Touch et s’attache à le démontrer. Elle centre son activité de galeriste sur la scène parisienne, qu’elle côtoie depuis sa naissance.